Oneaction
Empowering Changemakers

Reboiser le nord de l’Équateur

Aperçu du projet

Afin de combattre et de prévenir les effets dévastateurs de la déforestation et de l’agriculture non durable au nord de l’Équateur, tels que la désertification et le dépérissment des sols, OneAction s’engage à reboiser et à restaurer des terres agricoles abandonnées.


Projects   reforesting northern ecuador   2013   1 Projects   reforesting northern ecuador   2013   2 Projects   reforesting northern ecuador   2013   3 Projects   reforesting northern ecuador   2013   4 Projects   reforesting northern ecuador   2012   1

Thématiques

Empowerment, Environnement

Durée du projet

2014 - 2020

Bénéficiaires

Directs : 92 personnes impliquées
Indirects : 1’700 membres des communautés à Morochos et Pucará

Budget

25’000 CHF pour planter 10’000 arbres


Contexte

L’Alto Chocó, l’un des dix écosystèmes les plus riches en biodiversité au monde et les régions montagneuses de l’Équateur du Nord sont menacés par l’utilisation non durable des terres. L’écosystème de Morochos, situé au dessus de la ville d’Otavalo et auparavant couvert de forêts, est aujourd’hui devenu aride suite à la déforestation à grande échelle. En effet, les effets dévastateurs de l’agriculture se frayent lentement un chemin vers le haut des montagnes, où les terres sont inéluctablement appauvries.

 


Notre partenaire

OneAction collabore avec CanopyCo, un organisme local fondé en 2008 dont la mission est d’apporter des réponses au changement climatique en recréant des forêts au profit de l’atmosphère, de la faune et de la flore équatorienne ainsi que des communautés locales. Ainsi, dans l’optique de préserver l’écosystème d’origine et de reconstituer la biodiversité de la région, CanopyCo met en place des pépinières d’espèces d’arbres adaptées à la végétation et au climat local. Le travail de reforestation se concentre en premier lieu dans les zones où les habitants ont exprimé la volonté de s’impliquer dans cette activité. Ainsi, dans ces régions cibles, les communautés locales sont formées et sensibilisées à la reforestation et à des techniques d'agroforesterie. 


Le projet

OneAction et CanopyCo participent au reboisement et à la restauration des terres agricoles abandonnées dans les régions de Morochos et de Pucará pour lutter contre le déperissement des sols. Pour ce faire nous impliquons directement les communautés locales dans nos efforts. Les pépinières sont gérées par les locaux et permettent, d’une part, de créer de l’emploi pour les habitants, et d’autre part, de mettre des jeunes plants d'arbres natifs à disposition des agriculteurs. De plus, plusieurs membres de la communauté participent ensuite à la plantation des arbres sur les terres sélectionnées. Afin de mesurer le taux de survie des arbres et de pouvoir adapter leurs activités au développement forestier ainsi qu'adopter de nouvelles techniques en harmonie avec l'écosystème local, CanopyCo et OneAction effectuent un suivi constant et relèvent fréquemment des données sur les sites.


Résultats attendus

  • La restauration des écosystèmes et la protection de la biodiversité dans les régions ciblées, notamment grâce à la plantation d’espèces d’arbres indigènes et à la création de couloirs forestiers pour la faune ;
  • L’enrichissement des sols et leur fertilisation ;
  • La sauvegarde des nappes phréatiques ;
  • La stabilisation des emplois des travailleurs au sein des pépinières ;
  • L’adoption de techniques d'agriculture durable par les agriculteurs.

Durabilité

  • Création d'un mouvement de solidarité autour de la reforestation, en organisant des campagnes de sensibilisation ;
  • Tout un chacun a la possibilité de planter des arbres en échange d'un certificat ;
  • Conclusion de partenariats d'engagement à long terme entre CanopyCo et des entreprises afin de rendre le projet autosuffisant.

Projects   reforesting northern ecuador   testimonial

"Nous plantons des arbres pour protéger l’écosystème local des montagnes de Cotacachi, que nous ne voulons pas voir disparaître."

Elena Perugachi, Pepiniériste

Le projet en quelques chiffres

 

  • Depuis 2014, 2 hectares reforestés ;
  • Objectif : planter environ 10'000 arbres par an sur 12,5 hectares.