Oneaction
Empowering Changemakers

Accès à la formation professionnelle à Bodh Gaya

Aperçu du projet

Dans un contexte où l’accès à une éducation et à une formation professionnelle de qualité demeure extrêmement limité, OneAction, en collaboration avec son partenaire local, ambitionne de construire un Centre de Formation Professionnelle (CFP) près de Bodh Gaya, dans l’État indien du Bihar. Ce dernier permettra, d’une part, d’offrir des perspectives d’emploi aux jeunes de plus de 16 ans et, d’autre part, de constituer une source de revenus à même de financer le fonctionnement autonome d’une école dispensant une éducation gratuite à plus de 300 enfants âgés de 3 à 16 ans issus des castes les plus basses.


Projects   vocational training centre   1 Projects   vocational training centre   2

Thématiques

Éducation, Empowerment

Durée du projet

2018 - 2021

Bénéficiaires

Directs : Plus de 200 jeunes hommes et femmes, principalement des castes les plus basses
Indirects : Plus de 300 élèves de l'école Gyan Niketan et plus de 1'000 membres de la communauté

Budget

Budget total sur deux ans: 342'637 CHF
Les revenus escomptés couvriront une partie des frais de fonctionnement dès la deuxième année


Contexte

Bien que l’école soit devenue obligatoire et gratuite depuis 2010 en Inde, plus de 80 millions d’enfants sont déscolarisés dans le pays, dont la majorité proviennent des castes les plus basses. La région de Gaya, où se situe le projet, est au coeur du Bihar, l'un des états les plus peuplés, pauvres et conservateurs de l'Inde. Dans cette région, de nombreux enfants des castes les plus basses sont marginalisés et sont exclus de tout enseignement scolaire.

De plus, les jeunes de 15 à 30 ans, qui représentent près de 30% de la population du Bihar, sont nombreux à être touchés par la pauvreté et trouvent difficilement un emploi en raison d’un accès limité à des formations adaptées au marché (17,5% d’entre eux sont au chômage). Ces taux élevés de chômage parmi les jeunes affectent profondément la société du Bihar en engendrant d’autres problématiques telles que la violence, l’extrémisme, l’alcoolisme ou encore la ségrégation des castes défavorisées et la surpopulation urbaine. En offrant des perspectives d’emploi aux jeunes désavantagés de la région, OneAction souhaite ainsi répondre à ces défis sociétaux.

Suite à l’entrée en vigueur de nouvelles législations du gouvernement fédéral indien, les membres des castes défavorisées qui s'inscrivent à un centre de formation professionnelle sont éligibles à une bourse qui couvre jusqu'à 100% des frais liés à leur diplôme. Malgré ces initiatives prometteuses, le Bihar manque actuellement d’infrastructures et d’institutions pour faire face à la demande, particulièrement dans les zones rurales. Par conséquent, OneAction vise la mise en place d’un CFP dans la région.


Notre partenaire

Depuis 2012, OneAction collabore avec A future of children in Bodhgaya society, une ONG indienne crée en 2004. Cette dernière dirige à Bodh Gaya l'école Gyan Niketan offrant une éducation gratuite à environ 300 élèves dalits (autrefois considérés comme « intouchables »), âgés de 3 à 16 ans, auparavant sans accès à l’éducation. Le CFP sera également mis en place en partenariat avec cette ONG qui s’attèle depuis plus de dix ans à offrir des perspectives d’éducation et d’emploi aux enfants et adolescents de Bodh Gaya et de ses alentours.


Le projet

En vue d’aider les jeunes des castes les plus basses de Bodh Gaya à sortir de la précarité, OneAction prévoit de construire un centre de formation professionnelle (CFP) répondant aux critères étatiques à proximité de l’école Gyan Niketan. Ce centre permettra aux jeunes ayant fini leur scolarité obligatoire, soit dix années d’école, d’avoir accès à une formation théorique et pratique, et à un diplôme reconnu au niveau national, afin d’acquérir les compétences et certificats requis pour obtenir un emploi. Les participants des castes les plus basses n’ayant pas les moyens financiers suffisants pour s’inscrire bénéficieront d’une bourse du gouvernement. Cette étape servira de tremplin afin de permettre aux jeunes de s’intégrer dans la société, de disposer d’outils qui étendront leurs perspectives futures, et ainsi d’améliorer leurs conditions de vie.

Après une étude de marché, OneAction et son partenaire local ont choisi de commencer par offrir une formation d’électricien et une formation de mécanique. Chaque formation s’étendra sur deux années et inclura un volet théorique et un volet pratique basés sur des curriculums existants et reconnus par l’État. Nous organiserons des stages de courte durée pendant la formation pour permettre aux étudiants d’être directement confrontés au monde de l’entreprise. En parallèle, nous mènerons des ateliers destinés à améliorer les compétences personnelles des participants, y compris des cours sur l’entrepreneuriat, la communication et le travail en équipe. Ces activités ont pour objectif d’aider les jeunes à s’intégrer dans la société, à développer leurs propres activités, et à éviter le recours à la violence.

Les revenus du CFP couvriront entièrement les frais annuels de l’école Gyan Niketan qui dépend actuellement de donateurs, pour la plupart étrangers. Grâce à cette initiative, l’école deviendra autonome et pérenne, et continuera à assurer une éducation gratuite pour plus de 300 élèves des castes les plus basses.


Résultats attendus

  • Un centre de formation professionnelle est mis en place;
  • 84 étudiants sont formés la première année, 168 la deuxième, et plus de 200 étudiants sont formés annuellement les années suivantes ;
  • Plus de 90% des participants reçoivent un diplôme à la fin de leur formation ;
  • Plus de 80% des diplômés trouvent un travail dans leur secteur dès la première année qui suit leur formation ;
  • Les jeunes, essentiellement des castes les plus basses, disposent des outils qui leur permettent de sortir de la précarité, de s’intégrer dans la société et ainsi d’améliorer leurs conditions de vie ;
  • Réduction du recours à la violence grâce à l’amélioration du lien social et des conditions de vie des jeunes ;
  • Tous les frais opérationnels du centre et de l'école Gyan Niketan sont couverts.

Durabilité

  • Le centre de formation professionnelle est entièrement autonome dès la troisième année d’activité et OneAction pourra se désengager ;
  • Les revenus additionnels permettront non seulement de couvrir les frais de l’école Gyan Niketan et d’améliorer ses infrastructures, mais également de développer les cours existants du CFP et de créer de nouvelles formations et ateliers.

Le projet en quelques chiffres

 

  • Plus de 200 étudiants seront formés annuellement à partir de 2020 ;
  • Plus de 90% des participants recevront un diplôme à la fin de leur formation ;
  • Plus de 80% des diplômés trouveront un travail dans leur secteur dès la première année qui suit leur formation ;
  • 100% des frais opérationnels du centre et de l'école Gyan Niketan seront couverts.